j

Lorem ipsum dolor amet, consect adipiscing elit, diam nonummy.

Follow Us

Search

COMMENT GARDER UNE PEAU FRAÎCHE PENDANT DES DÉCENNIES : Les conseils de notre facialiste Delphine Langlois

Elle est de loin la meilleure alternative contre le lifting et détient des décennies de connaissances en soins de la peau. Grâce à sa méthode céleste fusionnant des techniques ultra pointues aux pouvoir des pierres, Delphine Langlois parvient à lisser, tonifier et ré-oxygéner la cinquantaine de muscles qui façonnent le visage.

Si vous vous êtes perdues au milieu des Gua sha, roll-on, Kobido ou autres outils en quartz-rose, restez ici ! Pour Mybeautyfuel Food, Delphine revient sur les différents outils et protocoles qui font, vraiment, la différence.

Par Marie-Lou Héluin / Photo Anaïs Jazmine

Tout Paris ne jure que par elle. Telle une artiste nichée dans son institut raffiné du 8ème arrondissement, Delphine Langlois sculpte et façonne les traits de clientes fatiguées par un rythme de vie effréné. Grâce à son protocole qui marie techniques modernes et savoir-faire ancestraux, elle mobilise les muscles faciaux pour stimuler leur tonicité et celle de la peau. Les bénéfices des mouvements pratiqués sont décuplés par l’énergie des pierres semi-précieuses utilisées pour dynamiser les flux énergétiques, effacer les tensions faciales et oxygéner la peau. Le Quartz Rose, majoritairement composé de dioxyde de silicium, provoque la formation des fibres de collagène et maintient l’hydratation des tissus. Son utilisation est particulièrement indiquée pour tonifier et raffermir la peau grâce à ses vibrations fortes qui ont un effet calmant et dé-stressant.

Delphine nous a donc reçu dans son cocoon pour répondre à toutes nos questions et ainsi nous permettre de parfaire nos routines de beauté en adoptant les bons gestes de soin au quotidien.

En lithothéraphie, le Quartz Rose est une pierre associée au coeur et à l’amour, elle agit notamment au niveau du plexus solaire. Comment entre elle en vibration avec la peau ?

Le Quartz rose dégage une forte énergie. C’est la pierre maternelle, la pierre de l’amour, du cœur et du réconfort. Elle convient donc à tous les types de peau. Je l’utilise toujours après un Kobido ou après un massage musculaire puissant pour apaiser la peau. Les peau sensibles sont particulièrement réactives aux vibrations du quartz qui calme les rougeurs et était aussi utilisé par les égyptiens en prévention anti-age.

Comment les outils en quartz agissent-ils sur le visage ?

Posséder un outil de beauté a un côté ludique qui encourage et démystifie le massage. On travaille sur les différents niveaux de profondeur du visage en fonction de l’outil utilisé.

Le rouleau de Jade en Quartz Rose est idéal pour faire pénétrer une crème ou un masque. Son fonctionnement mécanique permet d’agir à la surface de la peau pour venir stimuler la lymphe. Il est souvent recommandé de le mettre au réfrigérateur car le froid favorise la vasoconstriction des tissus et tonifie le regard.

On peut aussi l’utiliser chaud, en le passant sous l’eau, pour décontracter les tensions faciales. Les personnes qui ont des imperfections au niveau du bas des joues et de la mâchoire, sont souvent très tendues au niveau des muscles masséters. Si, à cause du stress, la zone est trop crispée au quotidien, cela peut bloquer la circulation et provoquer l’accumulation d’imperfections. Dans ce cas, il faut encourager le muscle à lâcher prise et dénouer les tensions pour relancer processus de drainage.

Le Gua Sha est quant à lui le couteau suisse de la facialiste. Il peut s’utiliser de plusieurs manières en fonction de l’angulation que l’on donne à l’objet. Il est efficace aussi bien en technique de drainage (tenu presque couché sur la peau), qu’en technique de raclage profonde et purifiante (si on le tient à 90 degrés par rapport à la peau). Avec la pointe du Gua Sha on peut travailler de manière ciblée sur les rides pour stimuler la synthèse de collagène et d’élastine.

Comment utilises tu ces objets dans tes protocoles ?

J’utilise les pierres par des outils pour apaiser la peau, le muscle et travailler au niveau lymphatique. Je pratique toujours un échauffement musculaire qui vient déloger tous les déchets cellulaires installés dans les tissus. Le fait d’utiliser le Gua Sha en technique de drainage permet de stimuler la lymphe pour éliminer les toxines et déchets. C’est le même principe que lorsque l’on fait du sport : on termine par du streatching pour éliminer l’acide lactique.

Tu pratiques la technique du Kobito, peux-tu nous présenter cet art et quels sont ses bénéfices ?

Le Kobido est un massage japonais qui date du 15ème siècle et qui permet de travailler sur toute l’énergie corporelle. Grâce à un protocole de mouvements exécutés au niveau des méridiens du visage, on vient relancer la circulation de l’énergie vitale. Cette véritable danse des mains, composée de gestes lents et rapides, puis légers et dynamiques, permet d’agir au niveau lymphatique, musculaire, sur les fascias et aussi au niveau de l’ossature. Les mouvements sont aériens mais leur action est profonde. Cela envoie des messages nerveux et psychologiques qui plonge dans un véritable état méditatif, c’est pour cela que le corps peut vraiment s’élever quand on reçoit un Kobido.

Comment se passe un massage ?

Tout est imbriqué dans le Kobido. Je travaille la lymphe, les muscles, les fascias et les os en même temps, et non pas zone par zone. Je commence par de grands battages en guise d’échauffement musculaire. Ensuite, je tapote et je pince pour ré-oxygéner le muscle et lui redonner un joli galbe. On entraine ainsi une résonance au niveau de l’ossature qui vient stimuler les osséoblastes, c’est-à-dire les cellules au niveau de l’os. Avec le temps les os s’atrophient et s’affinent. Sur une ossature fine, le muscle aura moins d’attache et sera plus tombant. Grâce à la résonance émise par les tapotements, j’envoie un message aux cellules osseuses pour qu’elles continuent à être actives.

Je pratique aussi un double massage externe et interne du visage (équipée de gants chirurgicaux). L’objectif est d’attraper les muscles des joues par l’intérieur de la bouche pour dénouer les tensions maxillaires, lifter le bas du visage et en agir sur les sillons nasogéniens.

Quels sont les bienfaits au niveau du mental ?

Je fonctionne par la personnalisation des soins. J’utilise mon s’avoir faire, mais j’adapte ma technique selon ce que je ressens : l’énergie entre la cliente et moi, les micro-crispations, les tensions faciales ou l’ossature du visage. Chaque geste a une action physiologique. J’essaie d’englober beaucoup de douceur et de bienveillance même dans les gestes les plus profonds et toniques. Je cherche à mettre mes clientes dans un cocoon pour favoriser la relaxation au niveau physique et intellectuel. Je viens de l’univers du SPA (à l’hôtel du Georges V) où j’ai appris à apporter cet état de détente et de bien-être total.

Comment le massage permet il de lutter contre le vieillissement cutané ?

Les muscles du visage sont sollicités tous les jours pour exprimer les émotions et communiquer. Année après année, on emmagasine des contractures et tensions faciales qui finissent par provoquer des rides. C’est notamment le cas de la célèbre ride du lion : à force d’être toujours contractée au niveau des sourcils et du front la fibre musculaire fini par se rompre et laisse apparaître une ride. Un muscle bien oxygéné par le massage sera donc un muscle qui recevra les vitamines et les nutriments et ainsi, qui vieillira mieux.

Comme pour le corps, les muscles du visage ont besoin d’être stimulés et tonifiés pour vieillir moins vite ?

On sait tous qu’il faut faire du sport pour rester en forme, avoir un joli galbe et garder des muscles toniques au niveau corporel. Mais c’est exactement la même chose au niveau du visage. Ce qui est superbe, c’est que les résultats sont quasiment immédiats, contrairement aux abdos fessiers ! Mes massages se passent de la même manière qu’une séance de sport : échauffement, pincement, stimulation, stretching. C’est pour cela que beaucoup appellent cela « la gym du visage ».

A ce sujet, tu sors, en collaboration avec la marque Roll-On Jade, une série de formations pour apprendre à s’auto-masser le visage. 

J’éduque beaucoup mes clientes à s’auto masser le visage. Ce n’est pas forcément spontané pour tout le monde. Il ne faut surtout pas faire n’importe quoi au risque d’accentuer certaines rides. Avec Roll-On Jade nous avons mis au point des formations pour aider les femmes à travers des vidéos qui montrent les bons gestes et expliquent les mouvements

Quel est le meilleur moment pour pratiquer l’auto-massage ?

L’idéal c’est de travailler la lymphe le matin grâce au passage du Roll-On ou des mouvements de pompage au niveau des clavicules.

Le soir, on détend les muscles par de grands lissages à l’aide d’une huile pour détendre les tensions faciales. On va ensuite venir travailler de manière plus tonique avec des pincements jacquet dans le creux de la ride pour stimuler les fibres blastes ou par de gros pincements au niveau des joues.

Delphine Langlois

41, rue Boissy d’Anglas – 75008 Paris

Présentation des massages et tarifs disponibles sur son site internet 

Instagram : @DelphineLanglois.facialiste

Leave a Comment