j

Lorem ipsum dolor amet, consect adipiscing elit, diam nonummy.

Follow Us

Search

Les règles du body goal TOUTE L’ANNÉE 

On sait tous et toutes qu’il est toujours plus difficile de respecter la régularité de nos entraînements durant l’hiver, on a tendance à minimiser l’activité sportive tout en augmentant nos consommations en gras. Mais attention, on ne parle pas ici de BON GRAS (avocat, huile de coco, cacao …) mais plutôt du gras qu’on a tendance à retrouver dans les plats riches, le fast-food, les matières grasses, le sucre… J’entends souvent autour de moi ces fausses vérités types «c’est l’hiver ça va » « flemme il fait froid » « c’est le week-end je m’y remet dès lundi » « je reprendrais le sport en mars » « de toutes façons j’ai tellement pris de poids que à ce stade autant que je prenne quand même la burrata » « c’est l’hiver il faut faire des réserves »  On va donc prendre le temps de clarifier tout ça.

C’est l’hiver certes, on est fatigués certes, on se sent plus vulnérables certes, la saison est plus démotivante j’entends, notre cerveau rythmé par le changement de saison se charge de mettre notre corps en hibernation ok, mais personne ne vous a forcé à tout lâcher, à ne plus du tout aller au sport, et surtout à nourrir votre corps d’aliments très riches toute la semaine. N’oubliez pas que les aliments présents dans vos assiettes sont le reflet de votre peau, vos cheveux, vos ongles, et auront un impact sur votre sommeil, votre concentration, et votre productivité. Il est donc primordial de toujours favoriser une alimentation saine à base de minéraux, de vitamines, et bonnes protéines surtout pendant L’hiver. Cette saison est effectivement un moment très important pour notre horloge biologique, car le manque de lumière, les températures négatives, le stress, plongent notre cerveau dans un processus de non-motivation assez difficile à surmonter ou simplement moins évident à maintenir de façon régulière. De plus, le système hormonal féminin est une horloge très délicate à maintenir correctement, le froid, le stress nous rend vulnérables et donc plus sujets à la fatigue, aux maladies, car notre système immunitaire s’affaiblit considérablement. Cette vulnérabilité nous rend aussi plus fainéants, et altère à notre motivation globale, il est donc essentiel de compter ses heures de sommeil, de minimiser les doses d’écrans, et de manger correctement.

Comment gérer au mieux ce manque de motivation et maintenir une silhouette tout au long de l’année ? 

Anais Jazmine / crédit photo : pinterest

 

Le sommeil. 
Un allié PRIMORDIAL. On ne le répétera jamais assez, mais le sommeil nous permet de maintenir un système immunitaire viable, en bonne santé, de nous régénérer et d’être en forme. On se sent d’attaque le lendemain, on devient productif, et on se sent capable de confronter notre corps à l’effort physique. Minimisez les écrans avant le moment du coucher, optez pour une lecture ou une méditation pour apaiser votre cerveau, 23 h on coupe tout. Il est recommandé de s’endormir avant minuit pour un sommeil davantage récupérateur.

On prend le temps de réveiller son corps.
Oui prendre 10 min le matin pour s’étirer, ou faire un peu de renforcement musculaire
permet de réveiller le corps en douceur, d’activer son métabolisme et ses muscles. Très important si on souhaite brûler davantage de calories, activer son cerveau. Il est prouvé que les personnes qui prendraient quelques minutes le matin pour s’étirer ou méditer seraient plus productives au quotidien, il est dit aussi que ces personnes solliciteraient davantage leurs capacités cérébrales.

On fait au moins 10 min de sport par jour.
On n’a pas forcément le temps ou l’envie ou la possibilité de courir à la salle de sport a 7 h du matin, ou l’envie forcément  d’aller très loin. Donc 10 min de sport(à la maison) suffisent pour conserver et améliorer sa silhouette à jeun pour brûler plus et puiser davantage dans les réserves de graisses notamment pour maintenir un taux de glycémie. On consomme autant d’énergie en brûlant en proportion plus importante les graisses.
Favorisez-le cardio (corde à sauter), gainage, renforcement musculaire (3 séries de 12 répétitions squat, squat jump, fentes sur le canapé ou au sol, relevé de bassin legs cross, 1 hundred pour les abdos). Vous pouvez aussi opter pour la corde à sauter, on dit que 15 min de corde représenteraient 30mins de jogging. Je recommande beaucoup la corde à sauter, car c’est un exercice très simple, efficace, qui sollicite le corps entier, on muscle, on affine, on dessine, on transpire, et surtout ON BRULE UN max sur une courte durée. Vous pouvez pratiquer de la corde chez vous (attention aux voisins) en bas de chez vous, dans votre cour… C’est pratique, accessible, et très efficace. 

On ne procrastine pas. On respecte son jour de sport.

Lundi, c’est cardio mercredi, c’est renfo. OK ? Donc go.
On ne décale pas, on prépare notre sac de sport à l’avance, notre serviette est propre. Notre outfit est enfilé ou dans le sac pour foncer après le boulot. Je conseille évidemment le sport le matin, car on est actifs pour la journée, on se sent bien, mais je sais que vous êtes nombreux à ne pas avoir cette possibilité. Je sais aussi que souvent en fin de journée, on est plus tentés d’aller prendre un verre ou l’apéro, c’est pour ça que je recommande de toujours avoir son sac de sport sur soi ou de toujours laisser une tenue de sport au travail. Votre cerveau a anticipé le sport, il a reçu cette information, et vous serez donc plus motivés le soir même. S’imposer une rigueur est primordial pour conserver une régularité. On dit souvent que l’appétit vient en mangeant, le sport, c’est exactement le même processus. Plus on en fait, plus notre corps nous en réclamera. Les premiers temps sont les moins évidents, mais notre cerveau se fait très vite à cette nouvelle habitude. On sollicitera davantage de dopamine et d’endorphines, votre corps vous en réclamera toujours plus.

On se met en condition.
Montre connectée, jolies tenues de sport, matériel neuf, playlist motivante,
Un acolyte ou deux, des rappels dans l’IPhone, une salle de sport pas très loin,
Un cours de Pilâtes proche du boulot, un tapis à la maison ou quelques poids ?
On met toutes les chances de notre côté.

On favorise les protéines. 
Oui les protéines, j’en parle toujours, je ne jure que par ça. Pourquoi ?
Elles conservent nos muscles, elles nous dessinent, elles nous font du bien, on adore ça, et surtout, on garde la ligne.

Poissons (thon, morue, sardines, saumon, lotte, sole, merlan…) crustacés (langoustines, crevettes…), pois chiche, épinards, laitue, haricots rouge et blanc, isolate en poudre, les céréales, les cacahuètes, les noix, amandes, les pistaches, les lentilles.
Je vous conseille de consommer 3 protéines différentes par jour, trouvez votre combo.
À consommer Toujours de préférence après le sport en « post workout »
Les shakers de protéines en poudre sont une bonne alternative à consommer 2 h avant le sport et/ou directement après la fin de l’activité sportive.

*Option le matin au réveil une omelette, un peu de fromage frais (pour les non vegan, végétariens, ou les personnes ne souffrant d’aucune intolérance alimentaire)

Ne foncez pas à la salle 3 mois avant l’été.
Erreur. Rien ne sert à courir, il faut partir à point.
Oui, c’est énervant et on le sait, mais on ne peut pas s’empêcher de le faire quand même.
Le corps a besoin de 21 jours pour se régénérer. Faites les calculs sur 3 mois, c’est peu, donc pourquoi attendre le début des beaux jours même si je conçois que ce soit plus motivant.
Vous prenez le risque de vous exposer à des fortes affluences de population qui auront eu la même idée que vous, et quoi de pire qu’une salle de sport pleine ? Résultat ? On est frustrées.

On commence, ou on reprend, on est motivés, déterminés, et d’un coup notre nouveau monde idéal s’effondre car impossible de faire un exercice à la salle de sport sans croiser votre pote de lycée, votre collègue, les machines sont occupées, vous êtes coupés dans votre élan de jeune sportif. Et puis très souvent à peine commencé, on est déjà dans l’avion prêt à atterrir pour se retrouver 2 semaines en maillot de bain. Oui, l’année passe vite, très vite, je vous conseille de faire un peu de sport tous les jours, plutôt que de vous y mettre 3 mois avant et de prendre le risque de ne pas être satisfaits, vous maudire, et encore une fois être Frustrés.

On se fixe un objectif. 
Quel qu’il soit on se fixe un goal.
Une taille de jean, un chiffre sur la balance, une silhouette globale,
Un nombre de km sur le tapis de course.

On évite le trop plein de sorties en semaine.

Oui sortir avec les copines c’est la vie, mais se réveiller en Y c’est moins fun. Vous connaissez toutes ce réveil, la tête dans le guidon, sans trop vraiment entendre la sonnerie qui s’est déjà répétée au moins 3 fois en moyenne ? Ce réveil qui vous met face à toutes ces bonnes résolutions pas tenue de la veille type

 » Ce soir je prends un verre et je me couche tôt, je dois impérativement aller au sport demain matin » et bah loupé. Sauf que c’est la 3ème fois de la semaine. Pour cause?

Alcool ? Verres jusqu’à pas d’heures, chips ? Cacahuète?

La recette miracle ? La recette magique ? 
C’est vous-même. Votre motivation. Vos objectifs. Ne cherchez pas des excuses, ou des fausses excuses. L’hiver ne dure pas éternellement, l’année passe rapidement, et puis certains facteurs externes peuvent aussi vous impacter (les hormones, la vie, les contextes des uns et des autres…) et puis on prend de l’âge, il est donc plus simple de stocker, et moins rapide de perdre. Ne l’oubliez jamais. Tous vos écarts en hiver se répercuteront des mois après. N’attendez pas de ne plus rentrer dans vos jeans pour agir.

Comments

  • 13 janvier 2020
    reply
    Dayna

    How can i get content in english?/ En Anglais S’il voys plait?

Leave a Comment