j

Lorem ipsum dolor amet, consect adipiscing elit, diam nonummy.

Follow Us

Search

Notre #NoBotox alliée Emmanuelle

Nous vous vantions les mérites de ses massages dans cet article : mais si le protocole qu’Emmanuelle a mis en place ne cesse de faire ses preuves, c’est avant tout grâce aux délicates ondes qu’elle sait transmettre à ses clientes. Rencontre avec notre beautyfuelmuse Emmanuelle.

Par Marie-Lou Héluin

 

« You glow differently when you’re actually happy » : si ce mantra tout droit sorti du compte Instagram @Littlebiceps doit avoir une incarnation humaine, ce serait Emmanuelle. En la rencontrant, nous comprenons pourquoi son carnet d’adresse est complètement full jusqu’à l’année prochaine : si ses massages sont autant efficaces, c’est parce que celle qui les prodigue déborde d’éclat. Journaliste socio-bien-être pour différents titres (Cosmopolitan, Biba) pendant une quinzaine d’années, Emmanuelle quitte la presse féminine l’année dernière pour se consacrer à sa nouvelle activité de masseuse et assouvir son besoin de prendre soin des autres : «  J’ai beaucoup d’amour à donner et l’activité solitaire d’écriture ne répondait pas à mon envie de créer du lien affectif et emphatique avec les gens. ». Les rendez-vous se déroulent directement chez elle, dans l’appartement qu’elle partage avec son homme en plein cœur du Marais, loin des ambiances souvent impersonnelles des instituts de beauté, « Il m’arrive souvent de prendre un thé avec mes clientes après le massage, on papote, c’est très cool ici ! ».

 

Share the love

Tombée in love du massage suite à la rédaction d’articles, Emma teste des dizaines de praticiens aux multiples méthodes jusqu’à découvrir la technique ancestrale japonaise du Kobido qu’elle adoptera chez Elisabeth Alimi à Montparnasse. D’année en année, son intérêt pour le massage évolue en passion : « En tant que journaliste, j’aime bien tout décortiquer et j’ai voulu comprendre comment ces techniques fonctionnaient. J’ai commencé à me former et ai développé mon propre protocole : il réunit mes gestes préférés et évolue sans cesse au fil de mes découvertes. » . Les gestes pratiqués ont tous été étudiés pour leurs résultats (repulpant, énergisant, liftant, dynamisant) et sont issus de différentes pratiques comme la médecine chinoise ou le pincement Jacquet. Pendant une heure et quart, Emmanuelle réaliste une véritable chorégraphie manuelle, exécutée au rythme d’une playlist conçue pour que les sons rythment les gestes. Les mouvements permettent de drainer les déchets cellulaires et de les évacuer par la lymphe, d’oxygéner la peau et d’éradiquer poches et rétention d’eau : « Le massage est au visage ce que la réflexologie est aux pieds, les méridiens sont reliés. C’est un moment relaxant et on peut vraiment arriver à un état méditatif, mais ce n’est pas des papouilles ni des effleurements, mes gestes sont dynamiques pour lifter la peau ».

 

Massage is the new antiride

Comme pour toutes les parties du corps, les muscles du visage sont dotés d’une mémoire : plus on crispe les muscles, plus ils auront tendance à se contracter naturellement et à marquer. À l’inverse, lorsque que l’on relaxe un muscle, on lui donne l’habitude de se détendre et se décrisper. La première étape du massage consiste donc à lisser l’enveloppe musculaire, composée de tissus conjonctifs aussi appelés 

fascias, pour que la lymphe et le sang circulent correctement. Une mauvaise circulation peut être à l’origine de nœuds et de blocages qui à force de se serrer provoquent des adhérences et empêchent la peau d’être nourrie et oxygénée. S’occuper de cette première couche permet de nettement diminuer les plis musculaires (= les rides) et résout déjà beaucoup de problèmes de peau. Dans une deuxième étape, Emmanuelle vient stimuler les muscles par le toucher pour booster la création de collagène et d’élastine. « Je ne crois pas en toutes ces techniques de « skin gym » ou de « yoga du visage » qui consistent à faire des grimaces… Elles me semblent un peu abstraites. Je ne cherche pas à « muscler » le visage, mais plutôt à relancer une bonne circulation. ». Pour finir, Emmanuelle lisse le visage à l’aide de ses différents guasha dont la pierre est sélectionnée pour répondre aux besoins de chaque cliente. Grâce à sa forme, le guasha permet de repasser le muscle pour qu’il absorbe mieux tous les nutriments contenus dans l’alimentation et les routines skincare. « La beauté de la peau dépend avant tout de l’état du muscle, c’est pour cela que je ne crois pas aux vertus des crèmes anti-rides »

 

Inside out

Vous le savez, la peau est un organe émonctoire qui permet à l’organisme d’éliminer les déchets et son aspect est directement lié à l’état intérieur du corps. Même s’il est impossible de négliger le facteur génétique dans le vieillissement cellulaire, les principaux déclencheurs de rides sont avant tout l’environnement, la pollution, l’alimentation, le sommeil, l’hydratation et surtout le stress.

On ne le dira jamais assez : La beauté de la peau et de l’épiderme passe par l’intérieur et c’est encore une fois Emmanuelle qui en parle le mieux « C’est l’art de vivre sain qui permet de rayonner ; cultiver les rapports humains sains et savoir se faire du bien, faire du sport, marcher, méditer. Donner du sens à tout ce que l’on fait pour les massages, mais aussi le reste du temps. »

 

MyBeautyfuel massage by @Little biceps :

  • Pratiquer un peu tous les jours chez soit 2 ou 3 minutes avec son huile de nuit ou son huile démaquillante.
  • Ne jamais se masser sur une peau impure (maquillée et non nettoyée) pour ne pas faire pénétrer les saletés.
  • Tapoter son cou pour libérer le passage de la lymphe en réalisant de légères pressions vers le bas ainsi que des mouvements circulaires sur les ganglions lymphatiques, ils sont situés un peu plus bas que les oreilles sous les deux coins externes de la mâchoire.
  • Lisser son visage en réalisant des mouvements de bas en haut, en allant vers l’extérieur.
  • Réaliser de petits tapotements en suivant la forme de ses muscles pour réactiver la circulation etlisser les sillons vers l’extérieur pour dessiner manuellement l’oval du visage avec les paumes de la main.
  • Pour adoucir une ride, massez-là dans son sens inverse.
  • Les mouvements qui détendent et font du bien feront forcément du bien à la peau

ATTENTION à ne pas accentuer ses rides ! Si on se masse mal on peut créer des rides et les étendre (veillez par exemple, à ne pas marquer votre ride du lion lorsque vous massez votre contour des yeux).

 

My Beautyfuel skincare by @Littlebiceps :

  • Une fois par mois, Emmanuelle se rend chez Maison Suisen pour profiter de leur massage du corps shiatsu
  • Parmi ses must have, on retrouve le gua sha Sentara Holistic crée par Mayia Alleaume make-up artist et lithoterapeute qui a lancé sa marque
  • Elle commence sa journée, par la prise de compléments alimentaires de chez Atelier Nubio.

Enfin en soins Emmanuelle utilise la marque biologique recherche. Pour les huiles végétales, Emma raffole de la marque La Canopée, de la marque Voyage ou cosmetics 27 et son huile contour des yeux est une CHO Nature.

 

 

 

 

Leave a Comment